Recherche Avancée

0 € à 2.000.000 €

nous avons trouvé 0 résultats
Vos résultats de recherche

Bordeaux : Point 2019 sur les projets de développement.

Posté par Romain BODENAN sur 27 juin 2019
| 0

Depuis de nombreuses années, Bordeaux a considérablement assis son nom de Métropole en attirant de nouveaux projets et entreprises. Puis en améliorant d’une façon générale le confort des habitants, la ville et les commodités.
Il est l’heure de faire un point sur les chantiers en cours. Vous allez voir que Bordeaux et sa Métropole sont loin d’avoir dit leurs derniers mots. Des créations d’emploi, de nouveaux logements, des projets nouveaux et dynamiques font que Bordeaux reste toujours une ville attractive.

Euratlantique

En plein boom, il est l’exemple type de l’impact positif de la Ligne à Grande Vitesse Paris-Bordeaux. Bordeaux Euratlantique est un véritable centre d’affaires à vocation européenne et le reflet du dynamisme local. Bordant Bordeaux, Bègles et Floirac, ce lieu a pour objectif d’accueillir 30 000 emplois et surtout de répondre à un besoin de logement en accueillant 50 000 personnes d’ici 2030.

Actuellement en pleins travaux, le quartier Euratlantique prend tout de même forme avec notamment la livraison de la Cité Numérique où s’installe en ce moment même des entreprises telles que Sanofi et très prochainement HelloAsso. Des sièges sociaux importants installent aussi leurs valises comme Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes avec plus de 450 salariés. De plus, le cabinet d’audit et de conseil Mazars drainant également plus d’une centaine de salariés s’est également installé.

bordeaux euratlantique rue commerçante
Bordeaux Euratlantique – Future rue commerçante

Toujours en projet, la rue commerçante Bordelaise devrait finalement voir le jour mais pas avant 2025. Les travaux ne débutent qu’à partir de 2022. Ce chantier titanesque ne comptera pas moins de 88.000 m2 de logements, bureaux, hôtels, commerces, restaurants dont 27 000m² uniquement de commerces. Cet encart commerçant de 300m de long et 19m de large devrait accueillir des enseignes de renom et des cafés permettant de profiter des terrasses aux beaux jours. Elle complétera alors la célèbre rue Sainte-Catherine mesurant 1250m de long. Cette dernière demeure l’une des rues commerçantes les plus grandes d’Europe.

Bordeaux Euratlantique : un des nouveaux visages de Bordeaux

Très attendu également, le secteur de la Jallère au Nord de la commune. Avec un potentiel de création de 3800 emplois et 2000 logements, cet emplacement est certainement le cheval de bataille du nouveau Maire Nicolas Florian en préparation des municipales de 2020. Les premiers logements sont d’ores et déjà prévus pour 2022. Cependant des décisions importantes doivent être prises. Notamment sur l’aspect environnemental. Le projet étant encore en concertation, des changements seront effectués pour réduire ou non le nombre de logements au profit de la nature.

Facteur des plus importants du projet Euratlantique, le Pont Simone Veil. Avec 2 ans et demi de retard, un accord amiable a été trouvé entre Bordeaux Métropole et le Groupe Fayat. La construction du pont reliant le Bas Floirac et le quartier Saint Jean / Belcier devrait reprendre au printemps 2020.
Pour rappel, la société Fayat exigé 18 millions supplémentaires après signature du contrat pour terminer l’ouvrage avec des garanties suffisantes de solidité. Un accord a été trouvé entre les deux pour “le bien de l’intérêt général “. Avec seulement 1 million supplémentaire au lieu des 18 demandés, et 2 ans et demi de retard, le chantier pourra reprendre.

Si vous êtes intéressé pour acheter dans ce quartier, sachez que Bordeaux Euratlantique continue encore à se développer. De nouveaux programmes immobiliers sortent de terre.

Le quartier Bastide Niel

Engagé depuis 2010, le chantier Bastide Niel continue malgré le ralentissement dû au litige entre Bordeaux Métropole et Philippe Barre, le fondateur de Darwin.
L’ensemble des organisations de Darwin ont décidé le 22 mars de quitter la médiation judiciaire demandée fin octobre par le tribunal de grande instance de Bordeaux.

Bordeaux Bastide Niel Construction

Cependant, le projet conserve toute son attractivité. Les entreprises et les écoles affluent au fur et à mesure du temps. Notamment l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers (Essca) qui va s’installer dans l’ancien mess des officiers de gendarmerie amenant ainsi 1000 étudiants supplémentaires.

Bastide Niel n’est donc pas prêt d’arrêter de nous surprendre

La clinique située avenue Thiers, spécialisée en Ophtalmologie prendra également ses quartiers avec plus de 6500m².

Par conséquent il ne sera pas de trop des 3500 logements prévues pour héberger toute cette population. Il y sera consacré 225.000 m2 au logement, soit 70 % de Bastide Niel. Près de 1.000 habitations sont déjà engagés,et 2500 qui seront bientôt disponibles. Contactez nos conseillers pour rester informé des opportunités.

Afin de rendre ce projet encore plus attractif, la ville et Winy Maas, l’architecte qui coordonne l’ensemble du projet, concentrent leurs forces sur des infrastructures scolaires, sportives et culturelles. Un complexe sportif de plus de 8000m² de surface avec des terrains pouvant accueillir des compétitions internationales y sera fait. S’ajoute à cela 2 complexes scolaires de 18 classes. Une ferme urbaine et un marché couvert sur la thématique de la cuisine du monde de 2000m² ouvriront leurs portes.

Le quartier de Bastide Niel n’est donc pas prêt d’arrêter de nous surprendre. Il sera un village écologique à proximité des transports et des commodités.

Le quartier Bassin à flot

Partiellement terminé, le quartier Bassin à Flot n’a pas fini de s’embellir. Avec plus de 4000 logements et un premier bassin clôturé, la deuxième phase du projet est d’ores et déjà entamé depuis 2018. Et pas des moindres puisque cette partie de 30.000 m2 de bureaux et de commerces n’est pas prête d’arrêter de faire parler d’elle.

L’aménagement des 900m du Quai des Caps est actuellement en cours. Formé d’une “Marina” et de quatre bâtiments, cap Leeuwin, Comorin, Bonne et Horn, ces derniers accueilleront un cinéma UGC de 13 salles, un bâtiment de bureaux et commerces, deux parkings de 420 et 70 places, un autre hôtel B & B de 120 chambres et une résidence hôtelière de 130 chambres. Soit 16.000 m2 de bureaux et 9.570 m2 de commerces.

Même si ce deuxième bassin ne comptera pas de logements, de nombreux bâtiments continuent leurs ascensions derrière le nouveau Musée de la Mer. La commune attend pas moins de 12 000 personnes sur le quartier d’ici 2025.

A terme, Bassin à Flot comptera pas moins de 5 400 logements et 6 000 emplois. Une dizaine d’infrastructures de proximité telle que des écoles, un gymnase ou encore des salles associatives s’y ajouterons.

Concernant le Port de Plaisance, il doublera sa capacité d’ici la fin des travaux avec 268 places.
Si vous souhaitez candidater d’ailleurs, n’hésitez pas à laisser vos coordonnées sur ce site internet : http://www.bordeaux2030.fr/bordeaux-demain/Bassins-flot. Les bateaux seront maximums de 5m de largeur et 20m de longueur.

Beaucoup de structures y sont déjà installées. Notamment le siège du Crédit Agricole, de CDiscount, des espaces de coworking comme le Mama Works ou encore l’hôtel de luxe Radisson Blue Bordeaux. D’autres événements culturels ont bien évidemment été lancés afin de dynamiser encore plus le quartier. Naturellement la Cité du Vin, le Musée de la Mer et surtout les Halles de Bacalan qui connaissent un énorme succès.

Les lignes de Tramway à Bordeaux

Probablement l’un des plus gros chantiers de la Métropole, les extensions des lignes de tramways C et A ainsi que la création de la ligne D sont en marche.
Depuis février, il est enfin possible de rejoindre Villenave d’Ornon avec la ligne C.

2019 marquera également le point de départ de l’extension de la ligne A qui mènera à l’aéroport. Plus de stress pour prendre son avion, le projet permettra l’arrivée et le déplacement de milliers de personnes habitant sur la zone. La ligne développera la zone aérospatiale en construction (information ci-dessous), le déploiement de l’aéroport de Mérignac et l’accueil de ses 35 000 employés et futurs habitants.
Prévu pour 2022, il sera possible de relier l’aéroport à la Gare Saint Jean en moins d’une heure.

Autre création des plus attendues par ses riverains, celle de la ligne D qui reliera le coeur de Bordeaux, en passant par Le Bouscat, Bruges, Eysines et Le Haillan.
Débutant en 2016, ce chantier de 9.8km prendra fin théoriquement au dernier trimestre 2019, et un premier test devrait être réalisé jusqu’au Bouscat rapidement.
Cette nouvelle ligne est plus qu’importante puisqu’elle ne desservira pas seulement le Nord-Ouest de Bordeaux, mais plus de 35% de la population et créera forcément des emplois.
Des travaux d’aménagement sont en cours afin d’inciter les habitants à utiliser ce transport avec l’installation de 2 parkings relais. L’un de 600 places situé à la station Eysines-Cantinolle puis le second de 250 places proche de la rocade, avenue de l’Hippodrome au Bouscat.

Une extension est d’ores et déjà organisée à partir de la station Cantinolle sur 4km jusqu’au centre-ville de Saint-Médard-en-Jalles. Prévue pour 2023, elle permettra de rejoindre Saint Médard en Jalles à la Gare Bordeaux Saint-Jean en 50 minutes.

Ces nouvelles lignes de tramway ont et auront un impact significatif sur l’évolution de l’immobilier et notamment le prix au m² de chacunes des communes.

Le projet Coeur Aeroparc

Aménagé sur 6 hectares, le projet Coeur Aéroparc accueillera le futur siège de Technowest. Puis des locaux pour l’Université de Bordeaux et du pôle de compétitivité Aérospace Valley. Le siège de Technowest accueillera 90 starts up et incubateurs. La livraison des bâtiments est prévue pour fin 2020.

Ce projet amorce une mutation profonde de l’Opération d’Intérêt Métropolitain Bordeaux Aéroparc (OIM) en face du futur projet Tarmaq. Il s’agit d’un parc des cultures de l’aéronautique et de l’espace mêlant formation, emploi, loisirs, tourisme, et surtout vitrine mondiale.
Tarmaq sera le projet de tous les savoirs. Il a pour but de faire découvrir l’univers de l’avion au grand public. Avec 250 000 visiteurs annoncés chaque année, l’espace sera sur plus de 10 hectares. 13 000 m2 seront liés aux activités de formation. 9500 m2 à des activités patrimoniales, 8000 m2 à des activités culturelles et de loisirs et 5500 m2 aux séminaires. La commune de Mérignac assira un peu plus son rôle de capitale européenne de l’aéronautique.

Cette zone accueille actuellement plus de 40 000 emplois et 10 000 de plus sont attendus en 2030.

Bordeaux 2050 : Vers un objectif écologique

Après Bordeaux 2020 et Bordeaux 2030, la Métropole est allée encore plus loin en lançant une démarche prospective, #BM2050. Et ce fut un grand succès. 120000 personnes ont participés l’année dernière et 2000 propositions sont apparues.
Et fort de ce constat, 4 scénarios ont émergé. Le développement durable s’est imposé comme un sujet majeur.

Le premier affirme que l’accroissement continu de la Métropole finit par l’autorégulation. Rien ne change. La Métropole peut dans cette logique, se gérer seule par sa concentration de richesses et par le dynamisme des communes.

Le deuxième scénario est « l’exigence décarbonée règle la ville ». Péage urbain, restriction totale de la voiture diesel d’ici 2025, obligation d’isolation des bâtiments anciens, réduction de l’usage du béton ou encore des restrictions drastiques sur le Plan Locale d’Urbanisme.

Le troisième plus doux a pour nature de “redessiner la ville”. L’objectif étant de réorganiser les communes autour de la nature, des plantations urbaines, ou encore des îlots de fraîcheur.

La quatrième quant à elle, prône « l’équilibre des territoires » avec l’interconnexion entre les communes situées entre 50 à 80 kilomètres autour de la métropole. Cette décision est synonyme de nouvelles infrastructures de transports, un nouveau plan énergétique et d’écosystèmes et des nouveaux emplois. Le centre-ville ne serait plus la priorité, mais le développement interviendra autour de la Métropole.

2019 marquera ainsi une nouvelle étape pour Bordeaux et la Métropole. A la fois en matière de développement urbain, mais également pour de bien-être pour sa population.

Comparer les annonces