Recherche Avancée

0 € à 2.000.000 €

Nous avons trouvé 0 résultats. Voir les résultats
Recherche Avancée

0 € à 2.000.000 €

nous avons trouvé 0 résultats
Vos résultats de recherche

Agence immobilière à Bordeaux Grand Parc

Appartement T4 Bordeaux grand parc
A Vendre

Appartement T4 à vendre Bordeaux Grand Parc

259.500 € forfait inclus
Situé au 11e et dernier étage d’une résidence sécurisée, Periance Transaction vous propose un appartement de [plus]
Situé au 11e et dernier étage d’une résidence sécurisée, Periance Transaction vous propose un appartement de [plus]

Un bien immobilier à vendre dans ce secteur ?

Nos honoraires sont fixes, règlement au succès

De experts de votre secteur à votre service

Avant d’être ce que l’on connaît aujourd’hui, le quartier du Grand Parc n’était que prairies et marécages. Son aménagement a débuté dans les années 1950-60 et a totalement urbanisé le nord de Bordeaux. Il a notamment rendu accessible la liaison au Bouscat et aux autres villes périphériques.

A seulement 800m du centre-ville de Bordeaux, le quartier est délimité par le boulevard Godard,  l’avenue Emile Counord à l’ouest, la rue Mandron et la rue Camille Godard. Aujourd’hui en pleine réhabilitation et mutation, l’emplacement est un enjeu majeur de la ville de Bordeaux.

 

Grand Parc, un quartier vieillissant en mutation

La crise du logement ne date pas d’hier. La première crise a Bordeaux surgit après la Seconde Guerre Mondiale. C’est à ce moment là que le quartier du Grand Parc a pris forme. Le secteur accueillait ce que l’on qualifierait aujourd’hui de bidonvilles. Ce n’est qu’en 1947 que la ville acquiert ces cinquante hectares. Une opération d’urbanisation et de concertation commença jusqu’au début du chantier soit de 1959 à 1975.

Construit sous l’ère de Jacques Chaban Delmas, l’objectif était de rendre la politique d’urbanisme de la ville plus verte et d’accueillir principalement fonctionnaires et rapatriés d’Algérie. Plus de 4000 logements y sont construits avec pas moins de 8 hectares d’espaces verts. Depuis, le temps a quelque peu refermé ce quartier sur lui même en le laissant de côté. Malgré la proximité du cœur de ville et des boulevards, il reste relativement déconnecté de la ville. L’enjeu aujourd’hui est donc, en s’appuyant sur la structure verte et la base d’équipements, d’intégrer ce territoire au reste de la ville.

Pourtant, le quartier du Grand Parc est l’un des seuls à être le plus équipé. Infrastructures, sociales, culturelles, religieuses, sportives et également supermarché y sont présents. Une véritable ville dans la ville.

De nombreux défis restent encore à releve. Mais d’ici 2030, Bordeaux a pour projet de reconnecter ce quartier à la ville en attirant des profil de population différentes, en rafraîchissant son bâtit, en développant encore les aménagement et en reconnectant son système viaire… Le tramway et l’attractivité de ses équipements doivent contribuer à transformer l’ancienne Cité en un véritable quartier de la ville.

Bordeaux Grand Parc
Bordeaux Grand Parc

 Vivre au Grand Parc

Comme relaté, le Grand Parc est sorti de terre dans les années 70. Tout autour, le parc Rivière, Tivoli, et la proximité des Chartrons en font un quartier très diversifié architecturalement parlant : échoppes simples et doubles, maison de Maître,ou encore des bâtiments des années 70 à aujourd’hui. 

C’est un quartier facile d’accès et avec de nombreuses infrastructures en place : Piscine, salle de concert, bibliothèque municipale, ou encore city stade; qui font du Grand Parc un espace polyvalent et agréable à vivre.

Investir à Bordeaux Grand Parc, le conseil Periance Transaction

Le quartier du Grand Parc à Bordeaux est un quartier à suivre de près. Probablement l’un des quartiers les moins cotés de Bordeaux, le prix au m² reste plus qu’abordable oscillant entre 3500 à 4000€/m².

Le Grand Parc  étant l’une des priorités de la mairie de Bordeaux, beaucoup de changements et d’aménagements sont en cours. Réfections des bâtiments, restaurations des salles de spectacles etc. Le foncier y est également très convoité. 

C’est un quartier essentiellement locatif. Investir aujourd’hui dans ce quartier peut s’avérer un pari gagnant si d’aventure les projets d’aménagement vont au bout. C’est un quartier habité par des jeunes couples et des familles, aussi, mieux vaut privilégier des surfaces type T2 et T3, plus recherchés. La vacance locative est très faible voire nulle sur ce type de biens immobiliers.

Comparer les annonces