Vos résultats de recherche

Comment créer une annonce immobilière efficace ?

Pour qu’une vente immobilière aboutisse dans les meilleurs conditions, il faut d’abord que l’estimation du bien ait été faite au juste prix en fonction des prix immobiliers pratiqués sur votre secteur. Ensuite, il est important de bien rédiger vos annonces immobilières. C’est l’une des étapes clés de la vente de votre bien immobilier. Si vous passez par une agence immobilière, l’agent immobilier se chargera de le faire pour vous. Pour une transaction immobilière de particulier à particulier, nous pouvons vous également vous coacher. Pour être efficace, une annonce doit contenir de belles photographies, être précise, concise et fidèle à la réalité. Les acquéreurs potentiels doivent pouvoir y retrouver immédiatement toutes les informations essentielles sur la vente de votre appartement ou maison. Les annonces doivent aussi respecter un certain formalisme pour être conforme à la réglementation. Voici un petit guide.  

Le texte d’annonce

Il y a plusieurs règles à respecter pour que le texte de votre annonce soit bien écrit. 

Trouver la bonne accroche

Tout d’abord, tout commence par une bonne accroche. L’idée, c’est de répondre en quelques mots à cette question : “De quoi parle-t-on ?”.  Il faut en qu’en un coup d’oeil, le lecteur puisse se faire une première brève idée du contenu de l’annonce. Mettez vous donc à la place de vos futurs acquéreurs. Quand vous consultez les annonces de biens immobiliers, qu’est-ce qui attire votre attention en premier sur le titre de l’annonce ?

Par exemple, pour la vente d’une maison : “Belle maison de plain-pied à Bègles (100 m2), lumineuse et récente dans un quartier calme”

Quelques éléments de langage utiliser par les professionnels de l’immobilier pour qualifier votre bien immo : Loft, maison de ville, pavillon, maison individuelle, bien immobilier de prestige, appartement de type 1/2/3/4/5, echoppe, parcelle, rez-de-jardin, cuisine équipée, rénovée, sous-sol, ascenseur, terrain à bâtir etc…

Les obligations réglementaires 

Ce n’est pas une surprise, le prix de vente du bien immobilier FAI ou HAI (frais d’agence inclus ou honoraires d’agence inclus) doit figurer sur toutes les annonces immobilières. Afin que les transactions immobilières soit plus transparentes, il est obligatoire, depuis avril 2017 (loi alur), d’indiquer la part des honoraires perçus par l’agence immobilière (en pourcentage ou en montant). De plus, il est nécessaire d’indiquer qui en aura la charge au moment de la vente.

L’annonce immobilière doit aussi mentionner les résultats du DPE de votre maison ou appartement, aussi appelé Diagnostic de Performance Énergétique. Ce document, présentant la consommation énergétique du bien et ses émissions de CO2, permet au futur acquéreur de mieux appréhender la qualité énergétique du logement. Les autres diagnostics techniques obligatoires en cas de vente (état du gaz et de l’électricité, état des risques et pollutions, état relatif à la présence de termites, amiante etc.), ils pourront être communiqués au plus tard à l’occasion de la signature du compromis de vente. Le jour de la signature de l’acte authentique, le notaire vérifie que l’ensemble de ces éléments sont bien annexés au dossier pour que la vente puisse aboutir. 

Si le bien en vente appartient à une copropriété, le vendeur doit faire figurer d’autres informations au sein de l’annonce immobilière :

  • préciser que le bien est en copropriété ;
  • le nombre de lots au sein de l’immeuble ;
  • le montant annuel moyen de charges que le vendeur a payées ;
  • le cas échéant, la liste des  procédures dont l’immeuble en copropriété fait l’objet.

Dernier élément obligatoire : les informations relatives à l’agence immobilière avec qui vous avez signé un mandat de vente. Il s’agit principalement du numéro de SIREN et des frais d’agences pratiquées.

Les éléments à développer pour susciter l’intérêt des acheteurs potentiels

C’est souvent là que se fait la différence pour trouver un acquéreur. Il ne faut donc pas survoler cette partie du travail de rédaction. Vous devez vous mettre à la place d’une personne en recherche d’un appartement ou d’une maison et parler de tous les atouts qui pourraient faciliter la commercialisation de votre bien immobilier.

Donner envie en parlant de l’environnement et du secteur et soyez exhaustif dans la description du logement. En effet, les acheteurs ont des critères de recherche généralement assez précis. C’est au moment de la lecture de l’annonce qu’il se mette à chercher si votre bien répond à leurs attentes. 

S’agissant de l’environnement et du secteur, donner des information sur la proximité avec les transports en commun, mettez en valeur les points positif du quartier, la présence de commerces à proximité, la qualité des écoles etc. Ensuite, concernant la description du logement, n’hésitez surtout pas à mettre un maximum d’informations dans votre annonce : le nombre de pièces, la présence d’un balcon ou d’un jardin, le système de chauffage utilisé, l’exposition, la surface etc.

Le style d’écriture à privilégier : 

  • éviter les abréviations 
  • Ne pas faire des longues phrases
  • éviter les superlatifs, les gens n’aiment pas les marchands de tapis
  • Faites simple et efficace. Aller à l’essentiel. 

Utiliser vos plus belles photos

Photographie immobilière

Après le texte, ce sont les visuels qui vont beaucoup influencer le choix des internautes sur le fait de prendre contact avec vous ou non. C’est pourquoi, chez Periance, nous recommandons à nos clients de faire réaliser un shooting photo par un professionnel et de mettre en place une visite virtuelle. 

S’agissant des photographies, on estime que c’est 7 fois plus de visites enregistrée pour des petites annonces qui affichent de très belles photos. C’est pourquoi, avant de vendre un bien immobilier, il peut être parfois intéressant de rénover certaines facettes du logement ou de réaliser quelques travaux d’aménagement. Nos agents immobiliers sont là aussi pour vous conseiller dans ce sens. C’est l’intérêt de passer par une agence. D’autant que le shooting photo professionnel est également compris dans notre accompagnement.  

S’agissant des photographies, on estime que c’est 7 fois plus de visites enregistrée pour des petites annonces qui affichent de très belles photos. C’est pourquoi, avant de vendre un bien immobilier, il peut être parfois intéressant de rénover certaines facettes du logement ou de réaliser quelques travaux d’aménagement. Nos agents immobiliers sont là aussi pour vous conseiller dans ce sens. C’est l’intérêt de passer par une agence. D’autant que le shooting photo professionnel est également compris dans notre accompagnement.  

Une fois les photos en votre possession, pour augmenter le nombre de clics sur une annonce, vous devrez choisir la plus jolie et surtout celle qui vous semble le mieux représenter votre logement pour la mettre en position “à la une” sur les différents portails internet. C’est la photo de couverture, celle que les internautes verront en premier sur les sites d’annonces immobilières. Vous mettrez ensuite les autres photos dans le contenu.

La visite virtuelle : un véritable plus 

C’est le confort absolu pour les acheteurs qui peuvent être totalement immergés dans votre logement, à 360°, sans avoir à se déplacer. Rien de mieux pour se projeter une première fois et faire une première visite du bien. Pour le vendeur, c’est aussi une manière de faire un premier tritrie et d’éviter d’organiser trop de visites inutilement. Tout le monde est gagnant. 

Comparer les annonces